Promenade du Préfet – Voies vertes de la Pévèle et du Sucre - 23 et 24 octobre 2010 Samedi 23 et dimanche 24 octobre 2010 – Balades de Chemins du Rail

Chemins du Rail organise, ce week-end, un séjour dans le Nord de la France (en métropole lilloise et dans le Douaisis), et invite ses ami(e)s de l’ADAV à y participer.

Reportage sur la randonnée du dimanche 24 octobre dans La Voix du Nord du jeudi 28 octobre.

Chemins du Rail

Chemins du Rail est une association sans but lucratif (asbl) belge, ayant comme objectifs :
- la préservation, et la mise en valeur, du patrimoine ferroviaire actuellement en service ;
- la transformation, en voies vertes, des chemins vicinaux et des anciennes lignes ferroviaires désaffectées ;
- la collecte, la préservation et la mise à disposition du public de toute documentation (ancienne et récente), relative au patrimoine ferroviaire et à celui des voies vertes ;
- l’organisation de séjours, de balades et d’événements, sur et autour des anciennes lignes ferroviaires, en collaboration avec d’autres associations, avec les institutions et avec les médias.

chemins du rail

Renseignements complémentaires, sur les différentes balades proposées ce week-end, dans l’article de Chemins du Rail (ou auprès de Jacques).

 


Samedi 23 octobre
La Promenade du Préfet
(visite guidée à pied ou à vélo – Chemins du Rail et Droit au vélo)

La Promenade du Préfet doit son nom au circuit piétonnier, doublée à l’époque d’une piste pour cavaliers, qui avait été demandée, sous le Second Empire, par Paul Vallon, préfet du Nord de 1857 à 1865.

Ce trajet, initialement appelé par le préfet Vallon Promenade des glacis, n’a jamais été, comme on peut le lire parfois, un circuit de reconnaissance destiné à veiller à la sécurité de la Ville. Sa seule ambition consistait à proposer aux cavaliers des voies de promenade, plus confortables et plus agréables, que celles qui suivaient, à l’époque, les pavés de Lille...

parc des dondaines
    parc des dondaines

Les premiers travaux de voirie de la Promenade ont ainsi débuté en 1862 (Auguste Richebé était alors le maire de Lille). Ils se limitaient, essentiellement, à l’aménagement des actuelles avenue du petit paradis et allée des marronniers, qui avaient été créées en 1756, un siècle plus tôt.

En septembre 1962, le Conseil municipal de Lille vota l’allongement du parcours, en le faisant démarrer à la Porte d’Ypres, et en l’étendant jusqu’à la Porte de Gand.

porte de roubaix
    porte de gand

En novembre 1862, le Conseil municipal, encore plus ambitieux, raccorda l’ancien trajet jusqu’aux abords de la Porte de Roubaix, c’est-à-dire jusqu’aux actuels Parc Matisse et Parc des Dondaines.

En 1880, La Ville de Lille agrandit la Promenade une dernière fois, en y intégrant les très beaux cheminements du Bois de la Deûle, qui venait alors d’être créé.

parc matisse
    île derborence

La Promenade du Préfet aurait pu demeurer une trame verte sans discontinuité, sur environ 7 km de longueur, des abords à Lambersart de la Citadelle à l’entrée des quartiers lillois de Saint-Maurice et de Fives. Son circuit a malheureusement dû abandonner de nombreux espaces pour la réalisation du tramway et pour la construction du lycée Pasteur, des bureaux de la CUDL, du TGV, d’Euralille 1 et 2...

Son parcours résiduel, qui s’immisce aux entrées de La Madeleine, de Saint-André et de Lambersart, nous offre toutefois aujourd’hui une vivifiante promenade verte, qui passe par le Parc des Dondaines, par le Parc Matisse, par le jardin des Géants, par la Plaine de la Corne de Gand, par le mail de la façade de l’Esplanade, par la Plaine Winston Churchill, par la Plaine de la Poterne, par le Bois de la Deûle, par le Bois de Boulogne et par la Plaine du Grand Tournant.

plaine winston churchill
    plaine winston churchill

À ce très beau trajet vert s’ajoute une tout aussi agréable promenade bleue, lorsque le circuit longe la Deûle, la Tortue, la mare de la Plaine Winston Churchill ou les fossés de la Citadelle.

plaine de la poterne

Il ne faut pas confondre la Promenade du Préfet avec la Promenade des Remparts, qui passe, sur 16 km de longueur, par les emplacements des 14 portes d’enceinte que comptait la Ville avant 1914. Ce circuit de balade, localisé essentiellement le long des boulevards périphériques, est décrit dans un topo-guide, édité en 2008, par le Service Ville d’art et d’histoire de la Mairie de Lille.

parc de la citadelle

On pourra trouver par ailleurs, dans l’excellent site Lille d’Antan, en cliquant sur « cartes postales » puis sur « Fortifications », un descriptif détaillé des 5 portes fortifiées conservées (Porte de Paris, Porte de Gand, Porte de Dunkerque, Porte de Roubaix, Porte de la Citadelle), des 6 portes détruites dans les années 1920 (Porte de Tournai, Porte Louis XIV, Porte de Canteleu, Porte de Béthune, Porte de Douai), et des 3 portes détruites dans les années 1930 (Porte d’Ypres, Porte de Valenciennes, Porte des Postes).

La balade à pied commencera à 14 h 30 et devrait se terminer vers 16 h 45. Rassemblement à Lille à 14h 25, place François Mitterrand, devant les Tulipes de Shangri-La de Yayoi Kusama, situées entre les gares Lille-Flandres et Lille-Europe. Une contribution de 5 € 00 par participant sera demandée. Prévoir des chaussures de marche.

La balade à vélo est gratuite et commencera également à 14 h 30. Même horaire et même lieu de rassemblement que pour la balade à pied. Dispersion, vers 17 h 00, aux abords du monument au Pigeon voyageur du parc de la Citadelle. Il sera possible de quitter le groupe à tout moment (en prévenant le cycliste vélo-balai), car nous ne serons jamais à plus de 5 km du centre-ville de Lille. Certains courts tronçons pourront éventuellement, en fonction de la météo de la veille, être parcourus à pied. On pensera à apporter une chambre à air de réserve.

 


Samedi 23 octobre
Soirée à la Gare Saint-Sauveur
(Organisation : Lille 3000)

Lille 3000

Au programme :
bal populaire au rythme des valses musettes, swings, chansons françaises aux couleurs d’Orient, tarentelles, musique des Îles...

Gare de Lille Saint-Sauveur – vestiges du chemin de fer

Renseignements complémentaires :
http://www.lille3000.eu/gare-saint-....

 


Dimanche 24 octobre
À vélo sur les Voies vertes de la Pévèle et du Sucre...
(cyclodécouverte commentée de Chemins du Rail)

Samedi 23 octobre, 19 h 00 :

Le site internet SNCF-TER Nord - Pas-de-Calais signale qu’aucun train ne devrait circuler ce dimanche 24 octobre. Droit au Vélo, Chemins du Rail et les Amis du PP maintiennent cependant la journée de rencontre de demain.

Nos amis belges arriveront à Libercourt en autocar Baobus.

L’ADAV propose un parcours à vélo, encadré par son groupe-balades, de Lille à Templeuve-France. Rassemblement à Lille à 7h 55, place François Mitterrand, devant les Tulipes de Shangri-La de Yayoi Kusama, situées entre les gares Lille-Flandres et Lille-Europe, pour un départ prévu à 8 h 00. Il sera possible de rejoindre les cyclistes partis de Lille à la gare de Templeuve (leur arrivée est prévue entre 9 h 30 et 10 h 00).

La rencontre ADAV / Chemins du Rail / Amis du PP est maintenue vers 11 h 00 à la salle du kiosque de Thumeries (lire l’article). Une collation y sera offerte par les Amis du PP.

L’arrivée des cyclistes belges et français à Pont-de-la-Deûle (Flers-en-Escrebieux) reste prévue à 12 h 30.


Chemins du Rail organise, ce dimanche, une journée de cyclodécouverte le long de l’ancienne ligne de chemin de fer PP (Pont-à-Marcq — Pont-de-la-Deûle). C’est par cette voie ferrée que les ouvrières (les "béghinettes") et les ouvriers de la sucrerie Béghin de Thumeries se rendaient, autrefois, à leur usine.

La voie PP est maintenant réaménagée en un très beau chemin de randonnée.

Deux voies vertes ont ainsi été crées : la Voie verte de la Pévèle (Thumeries, Mons-en-Pévèle, Faumont, Bersée, Mérignies, Tourmignies et Pont-à-Marcq) et la Voie verte du Sucre (Thumeries, Moncheaux, Raimbeaucourt, Roost-Varendin, Auby et Pont-de-la-Deûle).

Voie verte de la Pévèle

Voie verte du sucre

On n’hésitera pas à visiter l’excellent site, très documenté, des Amis du PP, association qui a comme objectifs la défense, la valorisation et la promotion de ces deux très belles voies vertes.

les amis du PP

Les Amis du PP œuvrent également pour la jonction voie nord / voie sud par le contournement de la déchetterie de Thumeries, pour la réfection de la voie Nord, et pour l’aménagement, en zone de tourisme vert, de l’ancien bassin de décantation des établissements Béghin (actuelle propriété du département).

Un 1er groupe partira, à 9 h 35, de la gare SNCF de Templeuve-France.
Un 2e groupe partira, à 10 h 20, de la gare SNCF de Libercourt.

Les deux groupes se retrouveront à Thumeries vers 11 h 00, aux abords de l’agence du Crédit Mutuel (située 34, rue Léon Blum), devant la stèle édifiée en hommage aux victimes de la catastrophe ferroviaire du 17 février 1948. Accueil par les Amis du PP. Une collation sera offerte à la salle du kiosque (située près de l’église).

Les deux groupes partiront ensuite vers Pont-de-la-Deûle, en parcourant, ensemble, la voie verte du Sucre. Une photo de groupe sera prise, pour la presse, au terminus de la voie PP.

Possibilité d’arriver à Templeuve en TER-SNCF (transport gratuit du vélo) : départ à 9 h 17 (de la gare de Lille-Flandres) ; arrivée à Templeuve à 9 h 29.

Les participants du premier groupe quitteront la gare de Templeuve par la rue de Normain, puis ils emprunteront, pendant un km environ, une ancienne assiette de voie ferrée. Par des petites routes, ils se dirigeront ensuite vers Cappelle-en-Pévèle, puis vers Bersée, afin de rejoindre, assez vite, la voie verte de la Pévèle.

Les participants du second groupe quitteront la gare de Libercourt et se dirigeront, en passant par Wahagnies, vers Thumeries.

Les parcours de ce dimanche sont sans grande difficulté (quelques passages légèrement caillouteux, seulement, le long de la voie verte de la Pévèle), font environ 30 km (balade du premier groupe) ou 20 km (balade du second groupe), et seront effectués à allure modérée.

Une contribution, d’1 € 00 par participant, sera demandée pour les frais d’organisation. On pensera à apporter une chambre à air de réserve.

La fin de la balade est prévue vers 12 h 30.

Retour possible en TER-SNCF (transport gratuit du vélo) : départ de la gare de Pont-de-la-Deûle (Flers-en-Escrebieux) à 12 h 48 ; arrivée en gare de Lille-Flandres à 13 h 22.

Les participants achètent eux-mêmes, à l’aller comme au retour, leur(s) titre(s) de transport SNCF.

On pourra, par ailleurs, visualiser de très belles et très nombreuses photos des voies vertes du PP (voie verte de la Pévèle et voie verte du Sucre) sur l’excellent site Velo-ravel.net, que l’on n’hésitera pas à visiter.

http://www.velo-ravel.net/2010/2010-04-24_Pevele_sucre.htm

RAVeL
    RAVeL

Velo-ravel.net (à ne pas confondre ni avec le site officiel du RAVeL, le Réseau Autonome wallon des Voies Lentes, ni avec le site Velo-ravel.be) donne également le parcours détaillé, sur Google-Maps, des deux voies vertes du PP.