Inventaire du stationnement dangereux à Arras Semaine du respect des cyclistes (16 - 22 mars)

Chaque année, à la même période, la FUBicy (Fédération des Usagers de la Bicyclette) qui regroupe toutes les associations d’usagers du vélo en France organise une campagne nationale au printemps pour le respect des cyclistes. Cette campagne met l’accent sur le partage de la voirie et le respect des aménagements afin de cohabiter et de se déplacer en toute sécurité.

L’objectif est de protester contre le non-respect des aménagements cyclables par les véhicules motorisés. les automobilistes mettent en danger les piétons et les cyclistes en ne respectant pas les aménagements qui leur sont réservés.

À Arras, le stationnement sauvage fait partie de la vie courante. La police ne sanctionne pas souvent ce type d’infraction. Une grande action de sensibilisation sur le stationnement sauvage n’est pas à l’ordre du jour. Le danger et la gêne occasionnés par les usagers faibles sont sous-estimés. Pour régler le problème du stationnement illégal récurant, la mairie choisit souvent soit l’implantation de mobilier de protection des trottoirs ou soit de légaliser le stationnement à cheval sur le trottoir alors que souvent l’automobiliste paresseux à des places à disposition quelques dizaines de mètres plus loin que l’entrée de la porte de sa maison... La mairie reçoit sans aucun doute plus de plaintes d’automobilistes verbalisés que de piétons ou cyclistes mis en danger.

Cette année, la FUBicy met à disposition des associations de cyclistes un autocollant à apposer sur les véhicules stationnés sur les espaces réservés aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite. L’objet de la campagne 2009 est de sensibiliser les automobilistes aux risques qu’ils font courir aux cyclistes et piétons lorsqu’ils stationnent aux endroits non prévus (trottoir, passage piéton, aménagements cyclables, etc.). Coller cet autocollant de taille réduite dans le coin inférieur de la vitre côté conducteur ou passager permet de signaler le danger que certains font courir à d’autres. Il permet surtout à tous les usagers faibles de montrer sans dégradation son mécontentement à ce comportement incivique.

Depuis 3-4 ans, des timbres autocollants bilingues venant de Belgique reprenant un visuel relativement similaire sont diffusés par plusieurs associations. Ce type de timbre est utilisé depuis plus de 10 ans en Allemagne. C’est un rappel courtois au respect des multiples usagers de la route. Piétons, cyclistes, personnes utilisant des chaises roulantes collent ces petits « timbres » (à humecter) sur les vitres des voitures en prenant soin de les apposer aux endroits qui n’entravent pas la visibilité du conducteur. Une main suffit pour apposer la vignette sur la vitre, tout comme un coup d’éponge humide la décolle. Aucune dégradation n’est de la sorte causée au véhicule.

Durant cette semaine du 16 au 22 mars, l’antenne de l’ADAV à Arras réalisera l’inventaire du stationnement gênant, rue par rue à Arras. L’action consistera à apposer des autocollants, des tracts ou faux PV sur les véhicules en stationnement gênant tout en comptabilisant le nombre de voitures en infraction. L’ADAV invite donc tous ses adhérents d’Arras à réaliser cet inventaire durant la semaine du 16 au 22 mars 2009. Les arrageois sensibilisés à ce problème (piétons, parents d’élèves, personnes à mobilité réduite,…) sont invités à contacter l’ADAV pour participer à l’action afin de recevoir du matériel de sensibilisation. Les endroits où le stationnement sauvage sur les trottoirs, bandes et pistes cyclables ne manquent pas (abord d’école, nouveau contresens). Trop souvent à Arras, à cause du stationnement sauvage, les piétons sont obligés à faire des détours sur la chaussée et les cyclistes doivent descendre des pistes cyclables.

Tant que l’environnement urbain arrageois sera autant dominé par l’automobile à Arras, cela sera difficile de changer les moyens de déplacement des arrageois accros à leur chère voiture. À Arras, c’est pas pour 2 minutes que les automobilistes se garent sur les trottoirs, mais souvent pour plus de 2 heures et parfois pour toute la nuit.

Info sur la campagne « Respectez les cyclistes ! »de la FUBicy : www.fubicy.org/spip.php?article222

Info sur le timbre autocollant belge sur le site de NoMo, les non motorisés : http://home.scarlet.be/nomo/spucki.htm

Quelques photos de stationnement sauvage :

Parking sauvage sur arrêt de bus avec bande cyclable route de Cambrai

Parking sauvage à la sortie de l’école Kergomard rue St Quentin. C’est tous les jours comme cela matin et soir. Les agents de prévention habilités par la ville ne savent rien faire. On éduque les enfants à être dépendant de la voiture.

Parking sauvage rue Gambetta devant la librairie Brunet. Il faudrait plus de bacs à fleurs ?

Parking sauvage sur trottoir peint en bleu à Artois-Expo. Il faudrait rajouter des logos piétons ?

Quelques articles de presse
- La Voix du Nord lundi 23.03.2009 : Sur la route ou les trottoirs, chacun sa place : le difficile combat des cyclistes
- La Voix du Nord lundi 23.03.2009 : Aménagements cyclables et trame verte