Cyclodécouverte au Pays des Collines - 4 et 5 juillet 2009 Samedi 4 et dimanche 5 juillet 2009

Le groupe-balades de l’ADAV propose, pour fêter le retour de l’été, deux jours de cyclorandonnée en Wallonie et en Belgique flamande, à la découverte de Renaix et du Pays des Collines autour du Mont Saint-Sauveur.

renaix – fondation de l'ancienne église saint-hermès

Renaix (Ronse en flamand) est une ville néerlandophone, à facilité francophone depuis 1963, de la province belge de Flandre-Orientale. L’étymologie du nom de cette ville de 24 000 habitants provient du nom d’une rivière toute proche, la Rhosnes, et du suffixe « aix » qui formait autrefois les toponymes (c’est-à-dire les noms des lieux). Ce suffixe du vieux français trouve son équivalent dans le suffixe latin « acum » de l’époque gallo-romaine et dans les suffixes flamands « seele » ou « se » . Ainsi sont nées, par déformation, les appellations Ronacum, Ronays, Renaix et Ronse.

renaix : vers la crypte...

L’église Saint-Hermès de Renaix, consacrée en 1129, vaut particulièrement le détour : sa crypte, magnifique, ressemble à une véritable cathédrale souterraine...

église saint-hermès de renaix : le puits rond de la crypte

Le Mont Saint-Sauveur se situe sur l’axe des Monts des Flandres : d’Ouest en Est se succèdent le Mont Cassel, le Mont-des-Cats, le mont de Boeschepe, le Mont des Recollets, le Mont Noir, le Mont Rouge, le Mont Kemmel, le Mont Saint-Aubert, le Mont-de-l’Enclus, le Mont Nokerer, le Mont Saint-Sauveur, le Mont Saint-Laurent, le Mont Knokte, Kwaremont, le Mont Pater, le Mont Koppen, le Mont Kruiss, le Mont Achter, le Mont Iaaten, le Mont Eiken. le Mont Wolven, le Mont Waren, le Mont Steen, le Mont Molen, le Mont Le, le Mont Rekel et le Mont Valken.

au sommet du mont saint-sauveur...
cour de ferme à saint-sauveur

Ces différents monts sont des buttes témoins c’est-à-dire des entités géologiques ayant résisté à l’érosion.

Depuis 1977, Saint-Sauveur n’est plus une commune indépendante, mais dépend de l’entité de Frasnes-lez-Anvaing, qui comprend également les anciens villages d’Arc, d’Ainières, de Wattripont, de Forest, d’Anvaing, de Buissenal, de Moustier, d’Oeudeghien, d’Éllignies, de Dergneau, d’Hacquegnies, d’Herquegies et de Frasnes-lez-Buissenal.

frasnes-lez-buissenal

Ce séjour nous permettra donc de découvrir, à vélo, le Pays des Collines autour de Saint-Sauveur : le Mont Saint-Laurent, le Dieu des Monts, le beau site, le bois de Leuze, la Tour Notre-Dame, le bois d’Hubermont...

À vélo autour de Saint-Sauveur...
cliquer pour agrandir

Le Pays des Collines (25 600 habitants environ) regroupe les communes de Flobecq, d’Ellezelles, de Frasnes-lez-Anvaing et du Mont-de-l’Enclus, ainsi que trois villages (Ostiches, Houtaing et Mainvault) d’Ath. Ce vaste parc naturel, d’une superficie de 23 327 hectares, n’est situé qu’à une cinquantaine de km de Lille. Situé entre les plaines du Sud de Bruxelles et de l’Est du Tournaisis, il présente, sur un territoire très vallonné traversé par des cheminements très serpentés, de vastes étendues de bocage, de prairies et de bosquets.

L’itinéraire du premier jour (60 km environ) passe par le canal de Roubaix (Roubaix, Wattrelos, Leers), par le canal de l’Espierre (Leers-Nord, Estaimpuis, Saint-Léger, Espierres), Celles, Velaines, Cordes (très belle église romane, la plus vieille de la région), Anvaing (château du XVIe siècle), Ellezelles et, sous réserve, Lahamaide. Repas du samedi midi à sortir du sac. Repas du samedi soir au choix du participant : restaurant (ferme du Fourquepire par exemple), auberge de jeunesse (à sortir du sac, ou à réserver à l’avance : 11 € 25 pour un plat chaud), pique-nique à l’extérieur...

château d'anvaing

Le parcours du deuxième jour (65 km environ) passe par Renaix, le village des peintres de Kwaremont et par les cheminements véloroutiers du bois du Mont-de-l’Enclus. Repas du dimanche au choix du participant : à sortir du sac ou, sous réserve, au Lait Buré à Escanaffles.

broektesestraat (près de kwaremont)

Nous roulerons ensuite sur un ancien chemin de fer belge (ligne 85), qui nous fera passer par Espierre, Hérinnes, Pecq, le Domaine de Bourgogne, le château du Biez, les Salines et Leers-Nord. Nous emprunterons enfin, comme à l’aller, le canal de Roubaix (Leers, Wattrelos, Roubaix).

Il sera possible, le samedi en fin d’après-midi, de faire des courses alimentaires à Renaix.

Nuit du samedi au dimanche à l’auberge de jeunesse de Renaix (Ronse) : 16 € 00.
Les participant(e)s réservent eux-mêmes, par e-mail, par téléphone, par fax ou par courrier postal, leur nuit à l’auberge de jeunesse (et éventuellement leur repas du samedi soir).

De Fiertel, Ruddersveld 7 - B 9600 RONSE (Renaix)
Tél. +32 (0)55 21 19 26
Fax. +32 (0)55 21 78 70

auberge de jeunesse de renaix

Le paiement devrait pouvoir se faire le jour de l’arrivée. Un éventuel désistement doit être annoncé à l’auberge au moins 48 heures avant la date de la réservation. Dans le cas contraire, la nuit devra être payée à l’auberge. Il est préférable de réserver le plus tôt possible, car le nombre de lits est limité. Composer le 00 32 55 21 19 262 pour contacter, directement par téléphone, l’auberge à partir de la France.

Les auberges de jeunesse sont réservées aux membres de la FUAJ (Fédération Unie des Auberges de Jeunesse). Il est possible de payer sa cotisation (15 € 30) à l’auberge de jeunesse de Lille :

12, rue Malpart 59000 Lille.
Tél. 03.20.57.08.94
Fax. 03.20.63.98.93
decolille(at)fuaj.org

La cotisation à la FUAJ fonctionne pour une année civile, c’est-à-dire du 1er janvier au 31 décembre. Il était néanmoins possible d’acquérir la carte 2009, opérationnelle également pour le dernier trimestre 2008, dès le 1er octobre 2008. On peut également loger en auberge de jeunesse sans être adhérent, mais un supplément de 3 € 00 par nuit est alors demandé.

Le départ est fixé à Roubaix, le samedi 4 juillet à 9 h 30, aux abords de la station de tramway Eurotéléport. Possibilité d’arriver à Roubaix en tramway Transpole (transport gratuit du vélo). Possibilité de rejoindre le groupe à 10 h 05 à Leers-Nord, devant le café Jupiler de la rue du canal, ou à 10 h 40 à Hérinnes, aux abords de l’écluse.

On préfèrera un VTC, un VTT ou un vélo style randonneur à un vélo de course, et on amènera une chambre à air de réserve.

Dispersion à Roubaix le dimanche 5 juillet en fin d’après-midi. Possibilité, pour les participants qui le souhaiteraient, d’arriver à Renaix le dimanche matin ; contacter Monique ou Michel.

Les parcours sont sans grande difficulté (malgré quelques passages caillouteux et quelques montées) et seront effectués à allure modérée. Ils s’adressent toutefois à des cyclistes déjà habitués à des moyens parcours.

Inscription à ces deux jours de cyclodécouverte, et éventuellement renseignements complémentaires, auprès de Monique ou de Michel.

Il est demandé d’être à jour de cotisation auprès de l’ADAV (problème de l’assurance). Il sera possible de payer (14 € 00) sa cotisation le samedi 4 juillet, au moment du départ.