Arras : l’atelier de réparation / recyclage de Droit au vélo

Depuis 2010, la ville d’Arras a mis à disposition de l’association une partie de hangar pour stocker les vieux vélos récupérés et faire les réparations. Les bénévoles arrageois rénovent des vélos récupérés dans les déchetteries du SMAV ou donnés par des particuliers pour les vendre à la broc à vélo (fin avril) et répondre à quelques demandes ponctuelles (ex. étudiants, réfugiés, etc.). Le hangar est à coté de la Salle Abbé Lemire (rue Abbé Lemire). Voir carte sur opencyclemap


Dates d’ouverture

Les séances d’atelier vélos ont lieu en général tous les jeudis de 14 h à 17 h de mars à novembre.


Formations


2014

Pendant les ateliers, des formations peuvent être dispensées sur demande et certaines peuvent être planifiées à l’avance. Exemple de formations :

- Diagnostiquer l’état d’un vélo
- Pédalier, manivelle et fourche.
- Freinage.
- Transmission (chaine, dérailleur etc.)
- Roue.
- ou autre formation spécifique sur demande


Présentation de l’atelier vélo
de l’antenne arrageoise de Droit au Vélo

Objectifs de l’atelier

Objectifs principaux retenus :

- Proposer des vélos recyclés bons marché à un public de personnes qui souhaitent se remettre en selle.
- Donner une seconde vie à des vélos destinés à la casse.
- Accueillir et former des personnes voulant entretenir ou réparer leur vélo (exclu pour l’instant).

Objectifs secondaires :

- Participer à des actions de solidarité.

  • 1. redistribuer une partie des recettes pour promouvoir l’usage du vélo ailleurs ;
  • 2. fournir des vélo à des personnes ayant peu de moyens.

- Créer du lien entre adhérents, être un lieu de convivialité.
- Faire connaître l’ADAV et promouvoir l’usage du vélo (exclu pour l’instant car pas ouvert au public).

Fonctionnement de l’atelier

Le local

Le local actuel (rue de l’Abbé Lemire) est mis à disposition de l’association par la ville d’Arras. Il est en mezzanine accessible par un escalier métallique, l’éclairage artificiel est très faible et il n’y a pas de chauffage. Pour ces raisons, il n’est pas ouvert au public et il ne peut être utilisé l’hiver et la nuit. Une demande a été faite pour avoir un nouveau local qui nous permettrait de remplir tous les objectifs que nous nous sommes fixés.

La surface disponible est d’environ 200 m². La moitié (à gauche de l’escalier en arrivant) sert au stockage des vélos, l’autre moitié sert au stockage des pièces et comme espace de réparation.

Récupération des vélos

L’atelier récupère les vélos qui lui sont donnés par des particuliers.
Un accord avec l’organisme qui gère les déchetteries de la Communauté Urbaine d’Arras (le SMAV ) permet également de récupérer des vélos qui sont mis en déchetterie. Ils sont stockés par le SMAV dans un hangar et des bénévoles de l’ADAV viennent régulièrement en chercher. Tous ces vélos ne sont pas amenés à l’atelier. Un tri a lieu sur place pour déterminer lesquels seront récupérés.

Réparation des vélos

Organisation d’une séance type d’atelier

Durée d’une séance : 3 h
Chaque séance commence par une formation d’une heure environ.
Ensuite, les acquis de la formation sont mis en pratique pour la réparation des vélos. Chaque séance est préparée à l’avance par deux ou trois volontaires pour définir l’objectif de la séance (exemple : réparer les cinq vélos qui ont été mis de côté et qui ont un problème de freinage après la formation sur le freinage). Le programme sera annoncé par courriel avant chaque séance ou mis sur la page du site de l’ADAV. consacrée à l’atelier.

Fiche d’intervention

Chaque vélo (même les vélos qui ne seront pas réparés) possède sa fiche d’intervention qui est remplie par un bénévole qui en fait le diagnostic. Cette fiche doit être remplie au fur et à mesure par la personne qui répare le vélo (qui n’est pas forcément la même que celle qui a fait le diagnostic, même si c’est mieux). La fiche reste accrochée au cadre du vélo dans une pochette plastique. Elle porte un code qui est reporté sur une étiquette collée sur le cadre du vélo.

Contrôle technique

Pour vérifier qu’un vélo est bon pour la vente, un contrôle technique a lieu après la réparation, avant la vente. Il sert à vérifier que le vélo sera vendu en bon état au niveau sécurité.

Utilisation du matériel

L’ADAV a acheté du matériel de réparation de vélos. Ce matériel est à la disposition des bénévoles de l’atelier pour les réparations. Le plus grand soin devra être pris avec ce matériel qui devra être rangé systématiquement après utilisation.

Vente des vélos réparés

La vente des vélos se fait, pour l’instant uniquement à la broc à vélo organisée chaque année par l’ADAV à la fin du printemps (pas de vente directe au local). Le prix des vélos est fixé par les bénévoles avant la broc.

L’argent issu de la vente des vélos sert à financer l’achat de matériel et de pièces pour l’atelier. Une partie peut être reversée à une association caritative. Pour l’année 2013, il a été décidé que la répartition serait : 1/4 pour l’association au Burkina, 3/4 pour le fonctionnement de l’atelier.

Au moment de la vente, des fiches de l’ADAV sont remises aux acheteurs pour les sensibiliser en particulier sur l’éclairage et sur le vol.

Plus d’informations ?

Vous pouvez contacter Droit au vélo à Arras si vous avez des vélos à donner ou pour nous aider à réparer des vélos.




Se former à la technique vélo ?

Sur internet, il existe plusieurs sites pour vous permettre d’apprendre à réparer les vélos.
- www.wiklou.org
- www.docvelo.com: site canadien francophone de mécanique vélo
- www.velo-reparation.fr/ : 113 fiches
- www.voot.be/velo : vade-mecum de la rue Voot (atelier bruxellois).